Gouvernance

Léa COUSINEAU

Léa Cousineau affiche un long parcours au service du mieux-être de ses concitoyennes. Première femme présidente du comité exécutif de la Ville de Montréal (1990-1994), elle amorce sa carrière politique au parti Rassemblement des citoyens et citoyennes de Montréal en 1974. La présidente de la nouvelle formation politique (une première au Canada) sera finalement élue conseillère municipale en 1986, se joignant aussitôt à l’équipe du comité exécutif avant d’en devenir la présidente à son second mandat.

Engagée dans les mouvements de jeunes, de femmes et les syndicats alors qu’elle était enseignante, Mme Cousineau s’est occupée activement des questions féminines. Elle a ainsi été responsable du dossier de la condition féminine au cabinet de la ministre Lise Payette avant de faire partie du Conseil du statut de la femme. Après une décennie à la Ville de Montréal, Mme Cousineau sera directrice de l’Institut de recherches et d’études féministes de l’Université du Québec à Montréal, puis responsable, pendant cinq ans, du Secrétariat à la condition féminine. Léa Cousineau a ensuite présidé la Commission des partenaires du marché du travail du Québec, ainsi que l’Institut de coopération pour l’éducation des adultes jusqu’en 2014.

L’engagement social de Léa Cousineau a été souligné plusieurs fois, notamment en 2004 par le Prix du Gouverneur général en commémoration de l’affaire «personne», qui honore les hommes et les femmes qui ont contribué de façon exceptionnelle à la promotion de l’égalité entre les sexes au Canada. Elle a été nommée chevalière de l’Ordre national du Québec en 2013 et la Ville de Montréal l’a proclamée « bâtisseuse de la cité » en 2015.

< Retour à la liste complète des biographies