Histoire de l'université

Rétrospective sur 135 ans d'histoire

Faculté de médecine vétérinaire

 

Bref historique  :

Créée en 1886 sous le nom d’École vétérinaire française de Montréal par Théodule V. Daubigny, elle devient en 1895 l'École de Médecine comparée et de science vétérinaire. D’abord placée sous la responsabilité directe du Ministère de l’Agriculture du Québec, elle deviendra la première École affiliée à l'Université de Montréal en 1920. Elle s’installe alors à Oka et prends le nom  d’École vétérinaire d’Oka. [1] 

Pour en savoir plus sur l’histoire de la Faculté : http://www.archiv.umontreal.ca/E0000/E0057.html 

Couleurs :

Avant 1919 : Le noir, le vert foncé et le rouge foncé.

Après 1919 : Le rouge liséré vert.

Le  saint patron de la Faculté est Saint Éloi [2].

Armoiries : 

La Faculté de Médecine vétérinaire de l’Université de Montréal porte sur son blason les emblèmes représentant la Médecine vétérinaire et la Médecine. La Médecine vétérinaire y est représentée par le cheval, l’animal le plus noble qu’elle peut être appelée à soigner alors que le serpent (bisse, en langue héraldique) rappelle le caducée des Grecs, symbole de la Médecine. Comme plusieurs facultés de l’Université de Montréal, les armoiries de la Faculté de Médecine vétérinaire ont connu des modifications à travers le temps, représentant l’évolution de l’Université. 

Premières armoiries :

Avant 1919, lorsque l’Université de Montréal était toujours affiliée à l’Université de Laval, les armes de la Faculté étaient placées sur l’écusson de l’Université Laval émaillé des couleurs de la faculté.

Les armoiries de la Faculté Médecine vétérinaire avant 1919 en couleursLes armoiries de la Faculté Médecine vétérinaire avant 1919 en noir et blanc

Les armoiries de la Faculté Médecine vétérinaire avant 1919 couleurs et N&B [3].

Interprétation :

« De pourpre (rouge) à la tête de cheval d’or, surmonté d’une fasce en devise (bande) de sable (noire) ; et un chef cousu (partie supérieure) de sinople (vert), chargé d’une bisse (serpent) rampante d’argent » [4]. Au-dessous de l’écusson, la devise  Radix Scientiae Comparatio  est inscrite en lettre d’or sur une banderole de pourpre à bordure de sable [5]. La devise signifie : « La comparaison est à la base de la science [6]». 

Modification :

Après 1919, lorsque l’Université obtient son autonomie, les armes de la Faculté se modifient comme suit.

 Les armoiries de la Faculté de Médecine vétérinaire après 1919

Les armoiries de la Faculté de Médecine vétérinaire après 1919 [7]

Interprétation :

Parti, de sinople à la bisse contournée d’or allumée de sable enroulée autour d’un bâton d’argent, le pied fiché dans l’angle de la lettre V capitale du même, et de gueules, à la tête de cheval d’or regardant de biais animé de sable, au chef cousu d’azur, aux deux tours pointues réunies par une courtine, posées sur une base de roc, le tout d’or, sommé à dextre d’une étoile d’or et à sénestre d’une étoile d’argent [8]. L’écu surmonté d’une feuille d’érable franc de sinople chargée d’une fleur de lis d’or, le pédoncule de la feuille passé dans une torque d’argent et de gueules. Sous l’écu, un listel d’or liséré d’azur, portant la devise Radix Scientiae Comparatio.

 


[1] Notice de l’Histoire administrative du fonds de la Faculté de Médecine vétérinaire (E0057). Site web (DGDA) http://www.archiv.umontreal.ca/E0000/E0057.html. Page consultée le 14 août 2014.

[2] Fonds de la Faculté de Médecine vétérinaire, E0057/3A. Règlement de l’École de Médecine comparée et de science vétérinaire de Montréal adopté le 6 novembre 1913.

[3] Images trouvées dans la salle de consultation des archives et le fonds E0057/5A, 7; Rapport annuel du directeur de l’École de Médecine vétérinaire, Rapports des départements pour l’année 1951-1952 et correspondance afférente.

[4] Ibid.,

[5] Ibid.,

[6] Traduction par le professeur Benjamin Victor, professeur de langue et littérature latines à l’Université de Montréal.

[7] Image fournie par la Faculté de Médecine vétérinaire.

[8] Fonds du Secrétariat général, D0035/C20,9 ; Historique de l’École de Médecine vétérinaire (1886-1968).