Passer au contenu

/ Secrétariat général

Rechercher

Mandat et processus de nomination

Pour les doyennes et doyens de faculté

Quand le second mandat d’au plus cinq ans d’un doyen ou d’une doyenne vient à échéance, les instances universitaires nomment des personnes sur le comité de consultation en vue de la nomination du doyen ou de la doyenne de la faculté concernée. Le comité est présidé par le recteur ou le vice-recteur qu'il désigne. Il est composé en outre de deux membres nommés par le conseil, de six membres nommés par le conseil de la faculté, dont deux professeurs de carrière, un étudiant, un diplômé, un chargé de cours lorsque la faculté compte au moins 10 chargés de cours et de toute autre personne prévue aux statuts facultaires. Pour cette dernière nomination, quand s’il s’agit d’une faculté dite professionnelle, le conseil de la faculté peut nommer  une personne provenant d’un organisme associatif ou d’un ordre professionnel, si ses statuts le prévoient.

Une fois le comité constitué, il procède à la consultation de la communauté facultaire sur les enjeux et défis de la faculté afin de dresser le profil type de la candidature recherchée pour le poste de doyen ou de doyenne. Par la suite, il soumet son rapport pour avis au conseil de la faculté concernée. Enfin, il dépose au conseil le rapport et l’avis du conseil de la faculté. Le conseil peut alors formuler des observations quant à la suite du mandat du comité.

Après avoir rendu public le profil de la candidature recherchée,  le comité invite les membres de l’assemblée facultaire à proposer des candidats et des candidates. Il fait également un appel de candidatures à l’externe de la faculté et de l’université. Il est à souligner que la liste des candidatures n’est pas rendue publique. Par la suite, le comité peut procéder à des consultations, selon les modalités de son choix.

Enfin, le Comité rencontre les candidats et candidates qu’il juge pertinents afin d’occuper le poste de doyen ou de doyenne. Le Comité délibère sur les candidatures. Il a le mandat de les étudier à la lumière des enjeux et défis identifiés et du profil du candidat ou de la candidate recherché. Il étudie également les documents en sa possession dans le but de produire une recommandation qui sera présentée au Conseil ainsi que son rapport sur les délibérations. Le conseil nomme le doyen ou la doyenne.