Passer au contenu

/ Secrétariat général

Rechercher

Processus de nomination

L’Université s’est dotée en 2018 d’une nouvelle Charte et de nouveaux Statuts qui ont modifié les processus de nomination des doyens et du recteur.

Les nouvelles règles rendent les processus de nomination plus inclusifs et comportent des avantages qui ne sont pas négligeables.

Processus de nomination des doyens et doyennes

Un comité de consultation élargie

La composition du comité de consultation permet une meilleure représentation des différents groupes de la communauté universitaire. Le comité comprend maintenant 9 membres :

  • recteur ou (vice-recteur désigné);
  • (2) membres nommés par le Conseil;
  • (6) membres nommés par le Conseil de la faculté :

    • (2) professeurs de carrière;
    • (1) étudiant;
    • (1) diplômé;
    • (1) chargé de cours (si la faculté compte au moins dix chargés de cours);
    • une sixième personne

  • toute autre personne prévue aux statuts facultaires.

Un processus participatif

Le processus prévoit maintenant deux étapes de consultation de la communauté facultaire et universitaire :

  1. La première permet aux personnes intéressées de se prononcer sur les enjeux et défis de la faculté ainsi que sur le profil type de la personne qui devrait, à leur avis, occuper le poste de doyen ou de doyenne. Le profil ainsi déterminé, suite à l’avis du Conseil de faculté et du Conseil de l’Université, permettra de lancer l’appel de candidatures en fournissant notamment une description du poste à pourvoir.
  2. La seconde, suite à l’appel de candidatures, offrira l’occasion aux personnes intéressées de venir se prononcer sur toute question concernant la faculté, ainsi que sur les personnes candidates qui auront fait connaître publiquement leur intérêt pour le poste.

Enfin, en éliminant le scrutin indicatif, le nouveau processus met fin à une source de confusion pour bien des personnes qui croyaient que le scrutin était décisionnel et que le résultat devait s’appliquer tel quel. Dans l’ancien processus, le scrutin qui n’avait qu’une valeur consultative ne permettait pas à l’Université d’aller chercher toutes les candidatures possibles.

Vous trouverez ci-dessous le processus complet qui mènera à la nomination du doyen ou de la doyenne de votre faculté :

Formation du comité de consultation par le Conseil de l'Université.
Consultation de la communauté universitaire, facultaire et du public sur les enjeux et défis de la faculté afin de dresser un profil type de la candidature recherchée pour occuper le poste de doyen ou de doyenne.
Dépôt pour avis du rapport de consultation au Conseil de faculté.
Dépôt du rapport de consultation et de l'avis du Conseil de faculté au Conseil de l'Université.
Appel de candidatures auprès des membres de l'Assemblée de faculté et du public. Le profil type de la candidature recherchée est diffusé.
Consultation de la communauté universitaire, facultaire et du public sur toute question concernant la faculté, ainsi que sur les personnes qui auront rendu publique leur candidature (à noter qu'elles peuvent demander que leur candidature demeure confidentielle).
Entrevues avec les personnes retenues, délibérations du comité et recommandation au Conseil de l'Université.
Nomination du doyen ou de la doyenne par le Conseil de l'Université.

 

Consultez les processus de nomination en cours

Processus de nomination du recteur ou de la rectrice

Un comité de consultation élargie

La composition du comité de consultation en vue de la nomination du recteur ou de la rectrice permet une meilleure représentation des différents groupes de la communauté universitaire. Le comité comprend maintenant 17 membres :

  • (1) personne membre de l'Assemblée universitaire;
  • (5) professeurs de carrière élus à l'Assemblée universitaire;
  • (1) professeur des écoles affiliées;
  • (1) chargé de cours;
  • (2) étudiants;
  • (1) membre du personnel non enseignant non syndiqué;
  • (1) membre du personnel non enseignant syndiqué;
  • (1) membre du personnel enseignant qui n’est pas professeur de carrière ni chargé de cours;
  • (1) diplômé;
  • (3) personnes désignées par le Conseil.

Un processus plus participatif

Le processus prévoit deux étapes de consultation de la communauté universitaire. 

  1. La première permet aux personnes intéressées de se prononcer sur les enjeux et défis de l’Université ainsi que sur le profil type de la personne qui devrait, à leur avis, occuper le poste de recteur ou de rectrice. Le profil ainsi déterminé, suite à l’avis de l’Assemblée universitaire et du Conseil de l’Université, permettra de lancer l’appel de candidatures en fournissant notamment une description du poste à pourvoir.
  2. La seconde, suite à l’appel de candidatures, offrira l’occasion aux personnes intéressées de venir se prononcer sur toute question concernant l'Université, ainsi que sur les personnes candidates qui auront fait connaître publiquement leur intérêt pour le poste.

Enfin, en éliminant le scrutin indicatif, le nouveau processus met fin à une source de confusion pour bien des personnes qui croyaient que le scrutin était décisionnel et que le résultat devait s’appliquer tel quel. Dans l’ancien processus, le scrutin qui n’avait qu’une valeur consultative ne permettait pas à l’Université d’aller chercher toutes les candidatures possibles.

Vous trouverez ci-dessous les différentes étapes qui mèneront à la nomination du recteur ou de la rectrice :

Formation du comité de consultation par le Conseil.
Consultation de la communauté universitaire sur les enjeux et défis de l'Université afin de dresser un profil type de la candidature recherchée pour occuper le poste de recteur ou de rectrice.
Dépôt pour avis du rapport de consultation à l'Assemblée universitaire.
Dépôt du rapport de consultation et de l'avis de l'Assemblée universitaire au Conseil.
Appel de candidatures auprès des membres de la communauté universitaire et du public. Le profil type de la candidature recherchée est diffusé.
Consultation de la communauté universitaire sur toute question concernant l'Université, ainsi que sur les personnes qui auront rendu publique leur candidature (à noter qu'elles peuvent demander que leur candidature demeure confidentielle).
Entrevues avec les personnes retenues, délibérations du comité et recommandation au Conseil.
Nomination du recteur ou de la rectrice par le Conseil.

Consultez les processus de nomination en cours